mardi 29 juillet 2008

Incroyable Monsieur Orange

Il y a un peu plus d'une semaine maintenant j'étais en pré-vacances à Nîmes.
Quatre jours au soleil.
Et si j'ai choisi cette période pour aller là bas, ce n'est pas pour voir le départ d'une étape du Tour de France le jour de mon arrivée.
Là je sais que j'en déçois certains qui auraient voulu des photos croustillantes de moi nu en beauf applaudissant Danièle Gilbert. Désolé.
Non c'était parce que Lundi dernier Mika clôturait sa tournée française par un concert dans les arènes.

19h: Me voici dans la fosse où j'étais déjà il y a presque un an pour le concert de Björk.

Comme d'habitude l'attente est un peu longue. Ce soir il y a deux premières parties.
Tout d'abord
Lanes, un groupe de rock Nîmois plutôt sympathique (surtout le batteur).
Leur Myspace

S'ensuit une pause d'un peu plus de 30 minutes avant d'accueillir
Yelle.
Durant cette pause un petit groupe de gens de la fausse commence à s'agiter de manière étrange, genre
Gym Tonic. Ils sont tous tournés vers une partie des gradins. En fait ils font les mêmes gestes que leur pote en pull orange situé tout en haut des gradins.
Assez vite les mouvement se répand dans la fosse qui obéit à cet étrange bonhomme orange. Puis de la fosse le mouvement sétend aux gradins si bien qu'en un rien de temps
"Monsieur Orange" devient le leader de près de 10 000 personnes dans les arènes. Une star est née.


Alors qu'encore pas mal de monde est tourné vers
Monsieur Orange, Yelle fait son entrée.
Au début je me disais que Yelle ça allait être cool... je me suis vite rendu compte qu'avant Mika c'était une très mauvaise idée.
A savoir que Yelle sur scène tout court c'est peut-être déjà une mauvaise idée.

Persone ne connaît ses chansons, elles se ressemblent toutes. Elle galère pour mettre l'ambiance et faire bouger les gens. Comme quoi le
BOOM BOOM redondant qui sert d'accompagnement ne suffit pas toujours. Même sur "Je veux te voir" c'était mollasson.
On s'ennuie, et même Monsieur Orange qui se relève juste quelques seconde se fait plus applaudir qu'elle.

Quand arrive le moment où elle chante (enfin)
"A cause des garçons", ça sent la fin du show... mais non, elle a de la ressource et persiste la bougresse. Elle se fait alors copieusement siffler. Elle a bien dû déprimer ce soir là.
Faut dire que 50 minutes de Yelle c'est....
LONG !

A peine 30 secondes après qu'elle eût quitté la scène, les musiques d'attente reprennent.
D'un coup le public se réveille et chante à l'unisson sur "Milord" de Piaf. On aurait presque pu croire que le concert de Yelle c'était pour s'impatienter en attendant le changement de plateau tellement il y a d'ambiance entre les concerts. (Elle a dû s'ouvrir les veines, moi j'dis)

Pendant ce temps Monsieur Orange est arrivé dans la fosse. Il est beaucoup montré du doigt, genre "Regarde c'est le mec en orange", avant d'être porté par ses amis: c'est une ovation instantanée!
Et on reprend un peu de Gym Tonic, même le carré VIP le suit.

Mais qui es-tu Monsieur Orange?
(Si vous avez des infos à ce sujet, n'hésitez pas)

Puis Mika entre en scène survolté, ça chante, ça danse c'est coloré, acidulé, on aurait envie d'en manger... Mika quoi !

2 commentaires:

Peewaï a dit…

J'ai vu Yelle aux Vieilles Charrues et moi qui n'aime pas spécialement sa musique, j'ai été agréablement surpris, c'était vraiment sympa. La foule était peut être plus chaude, je sais pas :).

Franck a dit…

May she rest in peace !